février 25, 2021

Avec le podcast, la radio trouve son salut dans la voix

Par andy1712


Pendant les confinements, on regarde plus la télé mais on écoute moins la radio. Une forte diminution des trajets en voiture (un tiers du temps d’écoute), des horaires et des habitudes chamboulés par le télétravail, un attrait accru pour les programmes d’informations télévisées : l’audience globale a fortement chuté. Selon Médiamétrie, de juillet 2019 à juillet 2020, le média radio a perdu quatre points (77,5 % d’audience cumulée contre 73,6 %), soit plus de deux millions d’auditeurs. Rebelote lors du second confinement, avec une perte de 1,9 million d’auditeurs en novembre et décembre 2020 par rapport à l’année précédente. Le couvre-feu actuel contribue lui aussi à la baisse du nombre d’auditeurs.

Néanmoins, cette chute n’a pas chamboulé la hiérarchie des stations. Le service public continue de dominer le paysage radiophonique, avec France Inter en numéro 1 (12,7 %) devant RTL (11,2 %), France Musique et France Culture qui augmentent légèrement, et surtout France Info, station d’info en continue, qui a profité d’un contexte propice à la recherche d’information. La station tout info a glané 606 000 auditeurs de plus en un an, ravissant la troisième marche du podium à NRJ et signant son meilleur résultat depuis dix-sept ans (9,5 %, soit 1,1 point de plus en un an). Un succès auquel a participé Jean-Philippe Baille, arrivé début 2018 de RTL, qui a créé un service « sciences-santé-environnement » et une agence interne de certification de l’information dotée d’une vingtaine de journalistes. Et aussi insufflé un peu de « bienveillance », une vertu cardinale de la très populaire RTL.

Le virus n’a pas seulement grippé l’audience de la radio, il a aussi impacté les recettes publicitaires. De janvier à septembre 2020, elles ont diminué de 12,6 % comparé à la même période en 2019 selon le Bump (Baromètre Unifié du Marché Publicitaire) de Kantar. En revanche, l’audio digital continue de croître (+5 %) à 1,35 milliard d’impressions publicitaires, quoique nettement moins que les années précédentes. Crise sanitaire oblige, le premier annonceur en 2020 est le Ministère des Solidarités et de la Santé …

L’audio digital, le grand chantier

Média de proximité, dit aussi « média de la promo »spot radio promotionnel est un vecteur efficace de création de trafic en magasin. Chez Lidl, par exemple, la publicité radio pèse 20 %  « La puissance marketing unique de la radio…