février 25, 2021

Commerce : les centres commerciaux font preuve de résilience malgré la Covid-19

Par andy1712


C’est un fait ! La Covid-19 a eu un impact sur le taux de fréquentation dans les centres commerciaux. Cependant, ces derniers font preuve de résilience. D’ailleurs, plusieurs de ces centres ont accueilli de nouvelles enseignes. Tour d’horizon !

Ascencia Malls accueille de nouvelles enseignes

Frédéric
Frédéric Tyack, CEO d’Ascencia, note un intérêt d’être présent dans les centres commerciaux.

Frédéric Tyack, CEO d’Ascencia, explique que la stratégie mise en œuvre depuis le confinement, avec notamment le plan d’accompagnement aux locataires et le protocole de #SafeShopping, a permis au portefeuille de centres commerciaux d’Ascencia – Bagatelle Mall, Phoenix Mall, Riche Terre Mall, Bo’Valon Mall, So’flo, Kendra et Les Allées, de mieux affronter les conséquences de la crise sanitaire. Il ajoute que les centres ont ainsi montré un fort degré de résilience avec un taux d’occupation de 99% au 31 décembre 2020, malgré une baisse dans le nombre de visiteurs et un changement dans les habitudes d’achat, causés par la situation de crise.

« On note un intérêt d’être présent dans nos centres en raison de leur positionnement stratégique et de l’attrait qu’ils représentent pour les visiteurs », souligne notre interlocuteur. Ascencia a, d’ailleurs, accueilli de nouvelles enseignes dans ses divers centres, à l’instar de Ralph Lauren, Gant, Fila, The Faceshop à Bagatelle Mall ; Engen, Hyprowash, Huawei, Sofap, Manjoo à Phoenix Mall ; 361 à Kendra ; Pain et Moulin et Pers’o aux Allées ; Bikini Bar, MUA, Smart Box Grab & Go, le café d’Intermart avec une variété de plats et prochainement Omarjee à So’flo ; Denim Lounge et Samsung à Riche Terre Mall et Niraj Mobile, Miracle Spa et The Grand Bazaar of India à Bo’Valon Mall. « Quant à la fermeture des quelques magasins dans nos centres, elle était prévisible comme ce sont des enseignes qui étaient dans une situation critique avant la crise », avance Frédéric Tyack.

L’enseigne continuera à déployer la stratégie adéquate pour accompagner au mieux ses locataires à travers différents événements et animations créatifs intégrant le protocole de #SafeShopping. Ce qui contribuera à la mise en valeur des offres auprès de ses visiteurs en cette année qui comporte de nombreux défis, explique-t-il. « Au cours des prochains mois, des efforts seront également consacrés à consolider la stratégie de croissance de nos centres par des développements et de nouvelles acquisitions », dit-il en guise de conclusion.

Mont Choisy Le Mall : plusieurs nouveaux venus et une seule fermeture à déplorer

axelle
Axelle Mazery, Head of Marketing, Sales & Communication de Mont Choisy Group, dit recevoir beaucoup de demandes de la part des commerces.

Mont Choisy Le Mall, stratégiquement placé au sein de la Smart City, a accueilli deux nouvelles enseignes, notamment Exquisitely Iced et Jaipur Haute Joaillerie. « Nous accueillerons une nouvelle enseigne d’ici un mois et sommes en négociation avec d’autres commerces qui pourraient également nous rejoindre dans un proche avenir », indique Axelle Mazery, Head of Marketing, Sales & Communication de Mont Choisy Group. Le nombre d’enseignes est en hausse. « Ce qui témoigne de l’intérêt grandissant qui existe autour de Mont Choisy Le Mall à la suite du lancement de notre Smart City, Mont Choisy La Destination, et de l’ouverture du Boulevard de Mont Choisy en août 2020. Mont Choisy La Destination valorisera cette partie du pays en la transformant en une ‘once-in-a-lifestyle destination’ », soutient-elle.

Selon Axelle Mazery, il y a un réel engouement pour les espaces commerciaux de Mont Choisy Le Mall. Le lancement de Mont Choisy La Destination et l’inauguration du Boulevard de Mont Choisy, qui jouxte Mont Choisy Le Mall, contribuent grandement à attirer de nouveaux commerces dans la région. « Les tarifs que nous pratiquons pour la location des espaces à Mont Choisy Le Mall sont abordables et compétitifs. Depuis l’inauguration de la Smart City, nous recevons beaucoup de demandes de la part de commerces qui souhaiteraient s’installer chez nous », souligne notre interlocutrice. À ce jour, Mont Choisy Le Mall a enregistré qu’un seul départ pour des raisons économiques.

Qu’en est-il du taux de fréquentation ? Axelle Mazery observe qu’après la levée du confinement, les visiteurs sont revenus de manière graduelle. « Ce qui fait que le mall a retrouvé aujourd’hui un flux comparable à celui d’avant la crise sanitaire. Ce retour à la normale s’est déroulé, bien sûr, dans le respect des protocoles sanitaires et des nouvelles normes d’hygiène », avance-t-elle.

Et de conclure : « Nous offrons à nos enseignes une visibilité accrue à travers notre plateforme digitale. De plus, nous restons en contact avec les enseignes qui pourraient potentiellement s’installer chez nous. Nous avons aussi travaillé sur un plan de communication qui comprend des événements, tels que des activités pour la famille et la communauté ».

Raj Appadu, président du Front Commun des Commerçants de l’île Maurice :«Il faut des mesures concrètes pour la relance de petits commerces»

rajLe président du Front Commun des Commerçants de l’île Maurice, Raj Appadu, ne cache pas ses appréhensions. Il souhaite l’intervention du gouvernement pour soutenir les magasins et commerces dans les villes et les villages. Selon lui, une dizaine de magasins ont fermé leur porte dans un centre commercial dans la capitale.

Il dénombre aussi 300 marchands basés au bazar central à avoir jeté l’éponge en raison de la crise économique. Autres difficultés : le paiement du loyer et le problème de liquidité. D’où son souhait pour des mesures concrètes pour relancer les petits commerces à Maurice. « Avec la crise, le chiffre d’affaires de plusieurs commerces a chuté jusqu’à 75 % à travers l’île. Une augmentation des tarifs pour le loyer entraînera dans son sillage des centaines de pertes d’emplois dans le commerce. Dans le contexte actuel, il faut impérativement trouver une formule juste et équitable pour ce qui est du prix du loyer de façon à encourager les petits entrepreneurs à louer des emplacements pour mener leurs activités commerciales », recommande Raj Appadu.