mars 8, 2021

Deliveroo lance une introduction en bourse à Londres après la montée en puissance de son activité en 2020, Retail News, ET Retail

Par andy1712


Deliveroo lance une introduction en bourse à Londres après la montée en puissance des affaires en 2020LONDRES – La société britannique de livraison de nourriture Deliveroo a annoncé son intention de lancer lundi sa cotation très attendue à Londres après avoir enregistré une augmentation de l’activité pendant la pandémie COVID-19, bien qu’elle ait toujours affiché une perte pour 2020.

L’offre publique initiale (IPO) devrait valoriser Deliveroo à plus de 7 milliards de dollars, sur la base d’un cycle de financement privé achevé en janvier, et sera l’une des plus importantes cotations à Londres depuis plusieurs années.

La société a publié lundi un document de référence et une «intention de flotter» attendue – qui signale le début du processus de cotation -, clôturant ce qui a été un début chargé pour la saison d’introduction en bourse à Londres.

Dans une mise à jour commerciale qui l’accompagne, la société a déclaré qu’elle avait augmenté le nombre total de transactions traitées sur sa plate-forme en ligne, la soi-disant valeur de transaction brute, de 64,3% l’année dernière à 4,1 milliards de livres, contre 2,5 milliards en 2019.

Il a également réduit une perte sous-jacente à 223,7 millions de livres (308,93 millions de dollars), contre 317,3 millions de livres en 2019.

«Aujourd’hui, Deliveroo est tellement plus grand que je n’aurais jamais cru possible», a déclaré le fondateur et directeur général Will Shu dans la mise à jour commerciale. «Nous construisons des cuisines réservées à la livraison, livrons des produits d’épicerie, construisons des outils pour que les restaurants les emmènent dans l’ère numérique – des choses que je n’avais jamais envisagées lors de notre lancement.»

SYSTÈME DE CLASSE

La société a confirmé qu’elle prévoyait d’utiliser une structure d’actions à deux classes qui donnerait à Shu plus de contrôle sur la société.

Cela signifie qu’il aura une cotation «standard» à son entrée à la Bourse de Londres, plutôt qu’une cotation premium, l’excluant des indices FTSE.

Cependant, cela pourrait changer si les recommandations formulées lors d’un récent examen des règles d’inscription par l’ancien commissaire européen Jonathan Hill étaient mises en œuvre.

«C’est évidemment une excellente nouvelle que Deliveroo, un leader mondial de la technologie, né et élevé au Royaume-Uni, a choisi de lister ici», a déclaré Hill dans un communiqué fourni par Deliveroo. “Les changements que nous avons recommandés permettraient à davantage d’entreprises de suivre l’exemple de Deliveroo, en envoyant un message indiquant que Londres est ouverte aux affaires.”

Goldman Sachs et JP Morgan sont co-coordinateurs mondiaux et teneurs de livres avec Bank of America, Citi, Jefferies et Numis.