mars 9, 2021

Antevenio : Le pro du marketing digital Antevenio flambe en Bourse grâce au rebond de ses activités

Par andy1712


(BFM Bourse) – Le groupe madrilène, qui a choisi Euronext Paris pour sa cotation en Bourse, retrouve les 100 millions d’euros de capitalisation mardi à la faveur d’une flambée de plus de 30%.

Le groupe madrilène Antevenio, coté sur Euronext Growth depuis 2007, voit son cours de Bourse accélérer de 31,37% mardi vers 10h30 à 6,70 euros (ramenant la capitalisation au bord de la barre symbolique de 100 millions d’euros) dans le sillage de la publication de son chiffre d’affaires 2020.

Née du rapprochement l’an dernier des activités de marketing et publicité digitale sous les marques Rebold et Antevenio au sein du Groupe ISP Digital, Antevenio se spécialise dans le marketing par la donnée, avec une présence en Europe du Sud, aux États-Unis et en Amérique latine.

Sur base pro forma (intégrant les ventes de Rebold en année pleine et excluant les ventes intra-groupe), le chiffre d’affaires s’est élevé à 89,5 millions d’euros l’an dernier, représentant un repli limité de 2,9% par rapport à 2019.

Belle résistance de la pub programmatique

Après une forte baisse au premier semestre sous l’effet de la crise sanitaire, l’activité a entamé au troisième trimestre un net rebond qui s’est encore accéléré au quatrième, portée en particulier par le segment “digital media trading” et le rebond du segment “technologie et services marketing”, qui intègre désormais les services monitoring et analytics développés au sein de Rebold.

Par branche d’activité, le pôle publishing (création de contenus via les portails verticaux du groupe consacrés au thématiques des voyages, de la mode, de la formation et de la santé/lifestyle) a subi un repli de 19%, surtout du fait de la baisse des portails dédiés aux voyages. Le “technologie et services marketing” (email marketing, monitoring, analytics, e-commerce et services associés) a reculé de 12%, dans un marché en forte baise dans son ensemble. Antevenio a en revanche réussi à quasi-stabiliser (-1%) les revenus du “digital media trading” (activités d’achat-vente de médias, de marketing programmatique, de content marketing et d’affiliation) en dépit d’une exposition significative au secteur du tourisme.

“La crise sanitaire est un accélérateur de transformation digitale pour les entreprises au niveau mondial et les acteurs du marketing digital comme Antevenio sont en première ligne dans cette transformation. Si la société a subi l’impact de la crise sur certains de ses secteurs de spécialité comme le tourisme, de nouvelles opportunités ont émergé qui ont permis à Antevenio de rebondir vigoureusement au deuxième semestre”, explique le groupe, avec des revenus en hausse de 56% sur la deuxième moitié de l’année par rapport à 2019 en pro forma.

Euroland relève son objectif de cours

Bien que la visibilité reste limitée pour l’heure vis-à-vis de l’exercice en cours, Antevenio préciqe que “l’activité des deux premiers mois a montré un dynamisme similaire à celui du 4e trimestre 2020”.

Saluant une publication supérieure à ses attentes, Sid Bachir relève sa prévision de résultat brut d’exploitation, que l’analyste d’Euroland attend désormais positif à 1,6 million d’euros, au lieu d’un léger déficit d’exploitation. Considérant que le rapprochement avec Rebold affiche ses premiers effet, le spécialiste relève en outre sa prévision de chiffre d’affaires pour l’année en cours à 95 millions d’euros, contre 90 millions jusqu’ici.

En conséquence de la mise à jour de son modèle, Euroland relève son objectif de cours de 4,80 à 6,50 euros, et réitère donc son conseil d’achat.

Guillaume Bayre – ©2021 BFM Bourse

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ANTEVENIO en temps
réel :