mars 10, 2021

Roblox s’envole de 54% pour son entrée Wall Street !

Par andy1712


Roblox, la plateforme californienne de jeu vidéo en ligne, s’est introduite ce mercredi à Wall Street par cotation directe sur le New York Stock Exchange. Dans les premières cotations, le titre s’est envolé de plus de 60%, autour de 74$, avant de finir à 69,50$, en hausse de 54,4% par rapport au prix de référence de l’action a été fixé à 45$. Au cours de clôture, la capitalisation boursière de Roblox ressort à 46,3 milliards de dollars contre 30 Mds$ au prix de référence. Le ‘ticker’ de Roblox sur le NYSE est RBLX.

L’application a triplé ses paiements aux développeurs l’an dernier afin de s’attirer les meilleurs talents. Plus de 1.250 développeurs ont ainsi récupéré 10.000$ ou plus l’an dernier par des ventes virtuelles de leurs jeux Roblox. Le groupe est parvenu à construire l’une des applications les plus lucratives sur appareils Apple et Android, en donnant la possibilité à ses jeunes utilisateurs de devenir des créateurs de jeux sans forcément de notions complexes de codage. Roblox récompense ses développeurs en partageant 30% des revenus des achats virtuels.

Selon les documents d’introduction, Roblox a rémunéré ainsi ses développeurs à hauteur de 329 millions de dollars l’an dernier, le triple de l’année 2019. Dans le même temps, l’application a vu ses ventes s’envoler de 82% l’année dernière à 924 millions de dollars. Le niveau de bookings a grimpé de 39% à 694 millions de dollars en 2019, puis de 171% en 2020 à 1,88 milliard de dollars, avec l’effet de la pandémie.

Notons que le groupe propose sa monnaie digitale, le Robux, qui peut être convertie facilement en cash. Parmi les développeurs Roblox, plus de 300 ont gagné l’an dernier… plus de 100.000$ !

David Baszucki, directeur général du groupe qui a fondé Roblox en 2004, constate que “ce qui était un hobby est devenu un emploi pour une personne individuelle, et devient maintenant de plus en plus la fondation de studios importants et incroyablement créatifs qui émergent sur notre plateforme”.

Le cours de référence de 45$ de l’IPO correspond aussi à ce qu’avaient payé en janvier des investisseurs lors d’un récent tour de table.

Roblox a été un grand bénéficiaire des confinements et mesures restrictives dans le contexte de la pandémie. Les jeunes se sont ainsi tournés vers la plateforme pour socialiser virtuellement ou participer à des événements virtuels. Le nombre quotidien d’utilisateurs actifs a grimpé ainsi de 85% l’an dernier, à près de 33 millions. Le nombre d’heures passées par les joueurs sur l’application a plus que doublé, à plus de 30 milliards !

Notons tout de même que la vive expansion récente du groupe s’est faite au prix de dépenses accrues, notamment en sécurité, infrastructure, R&D ou marketing. Sur les neuf premiers mois de l’exercice, la perte nette avait quadruplé à plus de 200 millions de dollars. Sur l’exercice 2020, les pertes ont plus que triplé à 253 millions de dollars, contre 71 millions un an avant.

Les débuts boursiers de Roblox avaient été repoussés en février, la SEC, gendarme financier américain, ayant demandé au groupe de revoir la manière dont il comptabilisait les revenus issus de sa monnaie virtuelle le Robux. Précédemment, le groupe avait considéré une IPO d’un milliard en novembre, avant de lever des fonds sur une valorisation de 29,5 milliards.

La méthode de cotation directe utilisée ce jour permet aux insiders de vendre leurs titres existants sans procéder à l’émission de nouvelles actions comme lors d’une IPO traditionnelle.






© Reuters