avril 1, 2021

Adthink : retour aux profits

Par andy1712







Crédit photo © Benoît Tessier / Reuters

(Boursier.com) – Adthink annonce un chiffre d’affaires consolidé de 10,24 ME en 2020, en hausse de +1,4% (+0,4% à périmètre comparable). Cette croissance, dans un contexte de crise sanitaire ayant affecté les marchés publicitaires, repose sur l’essor des services de distribution digitale et de marketing à la performance. Adthink a réussi à maintenir son taux de marge brute à 50%. Tenant compte au 2nd semestre 2020 de charges en lien avec le renforcement de la sécurité monétique et l’optimisation de l’offre en distribution digitale, l’EBITDA atteint 0,77 ME contre 0,05 ME en 2019 et le résultat d’exploitation progresse à 0,79 ME contre une perte de 0,10 ME en 2019. Ces performances sont portées par le redimensionnement des frais de structure et par une contribution croissante des services de distribution digitale, ainsi que par la diversification des activités de publicité digitale vers une clientèle résiliente à la situation sanitaire.

Le résultat net part du Groupe de la période ressort à 0,69 ME contre une perte de 1,10 ME en 2019, perte pour mémoire résultant en partie des charges ponctuelles nécessaires au redimensionnement de la société et au repositionnement de son offre. Le bénéfice net par action dilué 2020 ressort à 0,11 euro. Le bilan au 31 décembre 2020 présente des capitaux propres à hauteur de 4,35 ME et un taux d’endettement net limité à 13,7% des capitaux propres fin 2020 contre 30,7% fin 2019. La trésorerie disponible atteint 1,88 ME, permettant au groupe de poursuivre sa politique d’investissement et d’acquisition de nouvelles expertises et technologies.

En 2021, Adthink poursuit ses développements dans la distribution et le marketing digital, ainsi que dans la monétisation des contenus afin de conquérir de nouveaux marchés. Le groupe reste à l’écoute d’opportunités d’acquisition de médias afin de compléter sa chaîne de valeur ainsi que d’opportunités de croissance externe en expertises complémentaires et distribution digitale.


© 2021, Boursier.com