janvier 10, 2022

Le procureur général James avertit les New-Yorkais de se méfier des organisations caritatives factices créées en réponse à l’incendie du Bronx

Par andy1712


NEW YORK – Le procureur général de New York, Letitia James, a publié aujourd’hui une alerte rappelant aux New-Yorkais de se méfier des œuvres de bienfaisance potentiellement frauduleuses créées à la suite de l’horrible incendie d’hier dans le Bronx. Quiconque envisage de faire un don à des organisations censées aider les victimes de l’incendie devrait envisager de consulter les conseils du bureau sur les dons de bienfaisance avant de faire un don. Les escrocs utilisent souvent des incidents de crise pour perpétuer les fraudes afin de détourner les dons des destinataires visés.

« Dans les moments de tragédie, les New-Yorkais sont prompts à offrir leur soutien, leurs dons et leur force à ceux qui en ont besoin, mais trop souvent, les individus profitent de cette gentillesse », a déclaré Procureur général James. “Alors que nous cherchons à aider ceux qui ont été touchés par l’horrible incendie dans le Bronx hier, nous devons être vigilants et veiller à ce que les victimes reçoivent chaque don qui leur est destiné. Mon cœur est avec le Bronx aujourd’hui alors que nous pleurons, prions et guérissons comme une seule communauté. »

Le procureur général James propose les conseils suivants à ceux qui font des dons aux personnes touchées par l’incendie du Bronx :

Vérifiez avant de donner. Faites un don à des organismes de bienfaisance que vous connaissez et examinez attentivement les informations sur l’organisme de bienfaisance avant de faire un don. La plupart des organismes de bienfaisance sont tenus de s’enregistrer et de déposer des rapports financiers auprès du Bureau des organismes de bienfaisance du procureur général s’ils sollicitent des contributions des New-Yorkais. Consultez notre site Web, charitiesnys.com, pour les rapports financiers des organismes de bienfaisance ou demandez directement à l’organisme de bienfaisance ses rapports.

Demandez comment votre don sera utilisé. Découvrez comment l’organisme de bienfaisance prévoit d’utiliser votre don, y compris les services et les personnes que votre don soutiendra. Découvrez plus que la cause. Découvrez quelle organisation ou entité recevra l’argent et quels programmes elle mène ou quels services elle fournit.

Examinez attentivement les organisations nouvellement formées. Souvent, à la suite de tragédies, de nouvelles organisations émergent pour répondre aux besoins de la communauté. Alors que la plupart de ces organisations sont bien intentionnées et que certaines peuvent fournir des formes d’assistance innovantes, certaines peuvent ne pas avoir l’expérience ou l’infrastructure pour tenir leurs promesses, et certaines peuvent s’avérer être des escroqueries.

Sollicité par e-mail ? Découvrez qui sollicite. Si vous recevez une sollicitation par e-mail, découvrez qui se cache derrière cette adresse e-mail. Contactez l’organisme de bienfaisance dont le nom figure dans l’e-mail ou visitez son site Web pour savoir si l’e-mail provient réellement de l’organisme de bienfaisance. Ne donnez pas d’informations personnelles ou votre numéro de carte de crédit en réponse à une sollicitation par e-mail à moins que vous n’ayez consulté l’organisme de bienfaisance.

Soyez prudent lorsque vous donnez via les médias sociaux ou d’autres sites de collecte de fonds. Avant de donner via ces réseaux sociaux ou sites de collecte de fonds, recherchez l’identité de l’organisateur des efforts de collecte de fonds et posez les mêmes questions que vous le feriez à un organisme de bienfaisance. Les plateformes en ligne qui hébergent des groupes et des individus sollicitant des causes peuvent ne pas contrôler minutieusement ceux qui utilisent leur service. Les donateurs ne devraient donner qu’à des campagnes menées par des personnes qu’ils connaissent. Les donateurs devraient également examiner de près les FAQ et les conditions générales du site pour voir quels frais seront facturés. De plus, ne présumez pas que les organismes de bienfaisance recommandés sur les sites de médias sociaux, les blogs ou d’autres sites Web ont déjà été contrôlés. Recherchez vous-même l’organisme de bienfaisance pour confirmer que l’organisme de bienfaisance est au courant de la campagne et a donné son autorisation approuvée pour l’utilisation de son nom ou de son logo. Si disponible, inscrivez-vous aux mises à jour de l’organisateur de la campagne pour vous tenir au courant de la manière dont les contributions à la campagne sont dépensées.

Faites preuve de prudence avant d’envoyer une contribution par SMS. Consultez le site Web de l’organisme de bienfaisance ou appelez l’organisme de bienfaisance pour confirmer qu’il a autorisé les contributions à effectuer par SMS.

Ne donnez pas d’argent. Donnez directement à l’organisme de bienfaisance soit par chèque libellé à l’ordre de l’organisme ou par l’intermédiaire du site Web de l’organisme de bienfaisance.

Soyez prudent avec les informations personnelles. Soyez prudent avant de donner une carte de crédit ou des informations personnelles par téléphone, par SMS ou via Internet. Dans tous les cas, assurez-vous de bien connaître l’organisme à qui vous communiquez ces informations et vérifiez que la campagne de financement est légitime.

Signaler des organisations suspectes. Si vous pensez qu’une organisation déforme son travail, ou qu’une collecte de fonds ou une escroquerie caritative est en cours, veuillez contacter le Charities Bureau à charities.complaints@ag.ny.gov.