janvier 10, 2022

Les partis politiques se tournent vers le numérique pour les élections législatives, Marketing & Advertising News, ET BrandEquity

Par andy1712


  Cette image est uniquement à des fins de représentation.  (Image avec l'aimable autorisation : iStock)
Cette image est uniquement à des fins de représentation. (Image avec l’aimable autorisation : iStock)

Alors que les infections à Covid-19 augmentent fortement au milieu de la troisième vague de la pandémie et des élections à l’Assemblée dans cinq États prévues en mars, les partis politiques ont annulé leurs rassemblements physiques et se sont tournés vers les modes numériques pour atteindre les électeurs.

Les partis prévoient des rassemblements numériques dans les États liés aux élections et également d’atteindre la population via les plateformes de médias sociaux.

Le responsable des médias sociaux du Congrès, Rohan Gupta, a déclaré: “Notre préparation est prête, nous organiserons des rassemblements virtuels et contacterons les gens via Zoom, Google meet, Facebook, WhatsApp et d’autres plateformes de ce type.”

Le Congrès a été le premier parti à annuler tous les rassemblements et à passer en mode virtuel. La fête fixera des écrans LED aux endroits importants et organisera des rassemblements où l’interface sera minimale.

Le Congrès est en surchauffe dans les États liés aux élections et sa campagne sur les réseaux sociaux a commencé avec la mise en place de salles de contrôle par l’équipe du parti au Pendjab, en Uttarakhand, en Uttar Pradesh, à Goa et au Manipur.

L’équipe constituée pour chaque État s’est déjà déplacée dans les capitales d’État respectives et a commencé à se concentrer sur le travail, essayant d’être en avance dans les campagnes de médias sociaux des différentes parties.

Gupta a déclaré: “Notre campagne est gérée par les bénévoles du parti et nous ne l’avons pas sous-traitée. Nous avons une longueur d’avance sur les autres partis, notamment le BJP et l’AAP.”

D’autres partis politiques passent également au mode numérique. Le ministre de l’Union, Gajendra Singh Shekhawat, a déclaré que le BJP était prêt à organiser des rassemblements virtuels.

S’adressant aux médias, Shekhawat a déclaré que la commission électorale déciderait des directives pour les rassemblements et que le BJP les suivrait.

“Le BJP est prêt pour des rassemblements virtuels. Nous avons organisé des rassemblements virtuels lors des scrutins de l’assemblée du Bengale occidental. Au cours de la première et de la deuxième vague de Covid, lorsque tous les partis politiques sont entrés en hibernation, le BJP était actif au niveau des stands via des plateformes virtuelles. ” il a dit.

Le BJP a formé 8 000 travailleurs qui seront des guerriers des médias sociaux dans chaque division et a divisé l’État en environ 2 000 divisions dans l’Uttar Pradesh. Le parti se concentrera sur les personnes qui ont été les bénéficiaires de ses régimes sociaux et chaque travailleur se verra confier une tâche spécifique.

Tous les partis politiques ont demandé à leur aile de médias sociaux de se préparer à faire campagne. Le parti Samajwadi a lancé un site Web pour atteindre les gens, où il diffusera sur le Web des rassemblements virtuels de dirigeants importants.

Le département des médias sociaux a formé des employés de bureau aux États-Unis au niveau des stands et les a armés des dernières techniques. Il s’attachera également à contrer toute campagne de désinformation sur les réseaux sociaux à la source même pour en freiner la propagation.

Le BSP, qui est moins présent dans l’espace numérique, a également embauché une équipe de travailleurs techniques et de bénévoles des médias sociaux et fait appel à des experts pour atteindre les gens.

Alors que cette fois, les médias sociaux seront le plus grand outil, il y a des spéculations sur des dépenses énormes sur les plateformes, mais des sources au sein de la configuration politique disent que c’est très inférieur aux rassemblements conventionnels.

TRUTH Social, l’alternative de Trump Media & Technology Group (TMTG) à Twitter, est disponible en précommande avant d’être mis en ligne le jour de la fête des présidents américains…