janvier 13, 2022

Ce qu’il faut pour créer une identité de marque authentique

Par andy1712


pousser un caddie dans un supermarché

PHOTO : Eduardo Soares | unsplash

Les marques investissent des millions de dollars dans la création d’une identité externe qui reflète leur mission, leurs valeurs et leur produit. Une bonne identité de marque est immédiatement reconnaissable, fiable et claire sur ce que représente votre entreprise. Cela ne le rend pas fort ou durable.

Avoir une marque forte et durable vient de l’authenticité de la marque. Les consommateurs d’aujourd’hui considèrent leurs dépenses en espèces presque comme un investissement psychologique et veulent croire en ce qu’ils consomment. En fait, des rapports récents montrent que 90% des consommateurs disent que l’authenticité est importante au moment de décider quelles marques ils aiment et soutiennent.

Ce qu’il faut pour créer une identité de marque authentique

Créer une marque authentique et percutante va au-delà d’un compte de réseau social visuellement attrayant ou d’une publicité amusante pour le Super Bowl. Il s’agit de se connecter avec les consommateurs à un niveau plus profond et de prendre des mesures pour vivre les valeurs de votre marque ou soutenir les problèmes qui comptent. Les grandes marques honorent désormais leurs clients.

Nous avons vu des marques le faire bien. Patagonia a récemment expliqué pourquoi elle n’utilise pas le mot « durable » dans son marketing. La décision découle d’une prise de conscience que, malgré tous ses efforts, l’entreprise fait toujours partie du problème du changement climatique. Ben and Jerry’s est un autre exemple. Historiquement connus pour avoir adopté une position sans vergogne sur les problèmes sociaux, ses cofondateurs ont été arrêtés pour travail d’activisme en 2016. En se mettant en danger, les dirigeants de Ben and Jerry’s ont montré leur soutien indéfectible aux problèmes sociaux. Ces choix ne sont pas faits pour la publicité – ils sont le résultat d’années de travail préparatoire visant à établir une relation de confiance et de transparence avec les consommateurs et à honorer les problèmes les plus importants pour ceux qui achètent leurs produits. En fin de compte, les consommateurs veulent faire confiance et être fiers des marques qu’ils soutiennent.

Cultiver une identité de marque authentique ne se fait pas du jour au lendemain – cela demande du temps, de la cohérence et de l’empathie. Voici quelques points clés et stratégies simples pour obtenir la bonne authenticité de la marque.

Article connexe : Des expériences client inoubliables partagent un trait commun : l’authenticité

Commencez par votre culture interne, puis travaillez votre chemin

L’authenticité de la marque commence par la construction d’une culture interne positive ancrée dans la transparence. Assurez-vous que tous les employés, qu’ils soient dans un siège social, un magasin ou un centre de distribution, se sentent soutenus, engagés et entendus.

L’augmentation de la transparence peut prendre plusieurs formes, dont l’une consiste à avoir des conversations fréquentes et ouvertes avec les employés. En créant cet espace, vous ne donnez pas seulement de la place aux gens pour exprimer leurs préoccupations et leurs valeurs, vous créez également une communauté parmi votre personnel. Une autre façon d’avoir un impact positif sur la culture interne consiste à intégrer les commentaires des employés dans votre mission globale, en posant à vos employés des questions telles que : Quels problèmes sociaux vous importent le plus ? Y a-t-il des organisations que vous souhaiteriez que nous soutenions ? Intégrez ces commentaires dans votre mission globale et vos activités quotidiennes, et vos employés se sentiront plus responsabilisés et soutenus par votre marque. Ils sont vos meilleurs défenseurs et façonnent votre marque chaque jour par leurs actions.

Pour aller plus loin, identifiez et reconnaissez les points faibles de la culture de votre entreprise. Les employés qui se sentent surmenés et épuisés ne feront pas de leur mieux. De même, les entreprises qui ne disposent pas de politiques pour favoriser la connexion entre les employés distants peuvent trouver leur personnel désengagé et démotivé. Il est important de se rappeler que les employés sont l’atout numéro un d’une marque, et qu’ils sont d’abord les personnes et les travailleurs ensuite. Abordez les points faibles et faites un effort actif pour accroître le sentiment d’appartenance de chacun au sein de l’organisation. En responsabilisant les employés, ils diffuseront votre message de manière organique aux clients potentiels, créant ainsi une valeur commerciale pour l’entreprise dans son ensemble.

Article connexe : L’intersection de l’expérience employé et de l’expérience client

Parlez moins, agissez plus

Selon les consommateurs, l’authenticité de la marque est moins une question de message manifeste que de communication par le biais d’une mission et d’une action. Les consommateurs d’aujourd’hui dépensent consciemment et recherchent de plus en plus des marques qui soutiennent activement des causes qui correspondent à leurs valeurs personnelles.

Évaluez les dépenses de votre entreprise pour vous assurer que les organisations et les causes que vous soutenez s’alignent sur les valeurs de votre marque. Ne présumez pas que les gens ne remarqueront pas où est dépensé l’argent de votre entreprise. Au cours des deux dernières années, nous avons vu des gens tenir les entreprises plus responsables que jamais. Ne vous contentez pas d’attacher votre nom à chaque mouvement ou cause tendance, et restez en dehors des conversations où votre marque n’est pas pertinente. Au lieu de cela, facilitez des conversations ouvertes avec vos consommateurs pour éliminer les devinettes de vos efforts et trouvez des opportunités pour tirer parti des ressources de votre marque au sein de votre communauté.

Il existe des moyens de bien le faire – par exemple, lors d’une catastrophe en 2017, Budweiser a commencé à mettre de l’eau en conserve au lieu de la bière pour aider les victimes de l’ouragan, en utilisant ses ressources en cas de besoin. Elle a depuis continué cette pratique, développant un partenariat avec la Croix-Rouge pour apporter un soutien en cas de besoin.

L’intégrité compte, dans les bons comme dans les mauvais moments

Assurez-vous que la voix de votre marque est claire, authentique et cohérente à 100 % du temps. Les clients sont de plus en plus sensibles à une image de marque inauthentique, évitez donc d’utiliser des techniques de manipulation émotionnelle dans votre marketing.

De même, reconnaissez vos erreurs. Il est presque garanti que votre marque ne réussira pas à chaque fois – personne ne le fait. Les consommateurs remarqueront ces moments, mais ils seront probablement encore plus attentifs à la façon dont vous réagissez et à votre apprentissage. Nous reconnaissons l’authenticité chez les humains à travers des traits comme l’honnêteté et l’humilité. En s’appropriant tous les faux pas et en apprenant d’eux, les gens reconnaîtront également l’authenticité de votre marque. Bien sûr, faites de votre mieux pour garder ces moments éloignés et peu nombreux entre les deux. Et assurez-vous de bien faire les choses avec les clients individuels en cas de besoin. Après tout, la façon dont vous corrigez un problème ou une erreur est tout aussi importante (sinon plus importante) que le problème lui-même.

Ces trois stratégies sont un tremplin pour créer une marque authentique que les consommateurs connaissent et aiment. Avoir une identité forte et authentique renforce la confiance et la fidélité, ce qui conduit finalement à des achats répétés et à des relations clients durables. L’authenticité ne se crée pas du jour au lendemain – il faut des années de cohérence pour vous établir comme un favori fiable et réputé des ménages. Mais une fois que vous aurez investi du temps et des efforts, vous créerez une solide clientèle de fervents défenseurs de la marque qui s’alignent sur votre mission et répandent la bonne volonté aux côtés de votre marque.

Andrew Konya est le PDG et co-fondateur de Remesh, une plate-forme d’étude de marché agile qui déclenche des conversations significatives entre les décideurs et les populations qu’ils servent, transformant la façon dont les organisations fonctionnent et conduisant à des choix plus éclairés et empathiques. Il a commencé sa carrière en tant que physicien théoricien à la Kent State University, appliquant l’apprentissage automatique et le calcul intensif pour comprendre les phénomènes émergents dans les systèmes complexes.